samedi 9 avril 2011

L'Almanach du dessin de presse 2011



Le 1er avril dernier (et ce n'est pas un poisson!), sortait en France la deuxième édition de L'Almanach du dessin de presse, fruit des labeurs des dessinateurs Jean-Michel Renaud et de son complice Nalair.
On retrouve mon Sarko au dessus (et un peu à gauche) du gros à l'extreme droite.
La voici dans son contexte original:



4 février 2009 — Nicolas Sarkozy dénonce le nationalisme québécois
lors de la remise du titre de Commandeur de la Légion d’honneur à Jean Charest.










L'Almanach 2011 du Dessin de Presse

deuxième millésime de cet album annuel désormais incontournable pour la presse et les amateurs de dessins humoristiques.

Préface de Christophe Alévêque.

Conçu comme la vitrine de cette profession "Poil à gratter", ce rendez vous éditorial annuel, est publié chaque 1er avril sous l'égide de la FECO-France (Federation of Cartoonists' Organisations), avec le soutien actif de Reporters sans Frontières.

130 dessinateurs livrent dans ce luxueux ouvrage de 190 pages, plus de mille dessins revisitant, jour après jour, toute l'actualité de l'année 2010, avec le regard pertinent et décalé de cet art taquin, mais néanmoins chouchou des manuels d'Histoire, que sont la Caricature et le Dessin de Presse.

Prix public TTC : 30 euros.

ISBN : 978-2-919382-02-6

Format 24 x 29 cm Relié dos rond, sous jaquette pelliculée mat + vernis partiel. Publié le 1er avril 2011
Distribué en librairies par POLLEN ( tél. : 01 43 58 74 11)

Le Dessin de Presse est un art majeur, car libre, franc et spontané, face à une actualité chaque jour plus grave en ce monde à la dérive. Certes, à l'image du fou de nos anciens rois, de qui toute impertinence était permise à la seule condition qu'elle fasse rire, le dessinateur français jouit depuis deux siècles d'une certaine complaisance de la part du pouvoir politique, mais il est aujourd'hui taillé en pièces par un mal plus insidieux, qui gangrène la presse depuis la crise et le regain des crispations et pudibonderies religieuses, à savoir : l'autocensure. Alors que, suite à l'effondrement de ses repères économiques, la planète s'abandonne ici et là à la dictature aveugle de l'obscurantisme, il est urgent et salutaire d'observer le monde avec un maximum de recul, de ne jamais gober d'un trait l'information que l'on nous sert et de se dégager avec énergie de tout coton chloroformé au "politiquement correct".


L'Almanach du dessin de Presse se veut la vitrine d'une profession qui, mines et plumes en avant, mène le combat pour la défense de son mode naturel d'expression, celui du deuxième degré. En effectuant, le 1er avril de chaque année la chronique décalée des douze mois écoulés - ici l'ensemble de l'année 2009 - cet ouvrage offre assurément à ses lecteurs le regard le plus pertinent que l'on puisse poser sur l'Histoire.

Plus de cent vingt professionnels, parmi les plus talentueux de la discipline (de Cabu à Plantu en passant par Hours, Brito, Mulatier, Veesse, Coco, Man, Haddad, Gab, Millon et tant d'autres, sans oublier Jean-Michel Renault), affiliés ou non à FECO-France initiatrice du projet, ont apporté leur concours à l'élaboration de ce deuxième Almanach. S'exprimant sur support papier ou sur le web, tous ont voulu, reconnus ou moins reconnus, dans un élan solidaire, montrer leur attachement à la grande famille de l'expression satirique française. La FEderation of Cartoonist' Organisations - section France - a pour objet de créer un réseau de communication entre les adhérents et les autres membres des Cartoonists' Organisations réparties dans le monde (plus de 2000 dessinateurs de presse travailant dans une cinquantaine de pays, de la Corée du Sud au Chili...), afin de promouvoir et d'encourager, sous le dénomibateur commun du dessin d'humour, la bonne volonté et l'amitié entre les hommes. 

L'"Almanach du dessin de Presse et de la Caricature" donne lieu, chaque année, à une exposition itinérante en France de cinquante dessins choisis parmi les 1000 publiés dans l'ouvrage. Retrouvez les différents sites liés à des festivals du Dessin de Presse en France dans l'entrée "Salons".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire