lundi 10 septembre 2018

Exposition d'affiches « Non Conforme »

Sur le site de l'UQÀM.


Le Centre de design de l'Université du Québec à Montréal présente une sélection d’affiches de deux designers graphiques de la relève dans l’exposition Non conforme - L’univers underground d’Elzo Durt et de Sébastien Lépine.

Conçue par le commissaire et professeur émérite Marc H. Choko, l’exposition a pour objectif de faire connaître le travail de deux affichistes issus d’écoles de graphisme avant qu’ils se lancent dans une pratique inspirée de leur amour pour la musique. 

Les œuvres de ces deux créateurs aux parcours similaires se situent toutes deux en marge des archétypes de la conformité enseignés dans les écoles. 

S’adressant à un public averti, les affiches qu’ils créent peuvent se permettre de négliger les critères d’une parfaite lisibilité, optant pour une imagerie foisonnante et jouant de références graphiques propres au milieu underground dans lequel ils baignent. 

« C'est tout un univers marqué par la culture urbaine de la nuit, ses concerts, ses substances plus ou moins licites, et par une esthétique rebelle propre à la contre-culture qui s'expriment dans leurs affiches », soutient Marc H. Choko 


Originaire de Bruxelles, Elzo Durt a étudié à l’École de recherche graphique. Ses affiches sont faites d’emprunts, de collages et de juxtapositions (souvent incongrues), à la palette multicolore, baignées d’influences psychédéliques et punks. Reconnaissables entre toutes, elles ont été présentées dans de nombreuses expositions en Europe et aux États-Unis. Elzo Durt crée également des pochettes de disques, des couvertures de magazines et développe des visuels pour des marques de skateboards, de snowboards et de vêtements.


Sébastien Lépine a étudié à l’UQAM en design graphique (B.A. design graphique 2001). Son style, fait d’insertions photographiques, de trames, de traces de couleurs, de transparences et de superpositions est marqué par une recherche constante. Son travail se caractérise par une quête de la profondeur. Ses expérimentations le conduisent à faire des jeux de superpositions de couleurs, de décomposition de l’image et de multiplication des plans.

À lire également:

«Non conforme»: l’affiche à son meilleur de Jérôme Delgado dans Le Devoir.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire