lundi 27 mai 2019

Exposition « Sempé en liberté »

Sur le site du Musée Mer et Marine.


Pour sa deuxième exposition temporaire, le Musée Mer Marine a le plaisir d’accueillir, du 29 mai au 6 octobre 2019, « Sempé en liberté, itinéraire d’un dessinateur d’humour » : près de 300 dessins originaux de Jean-Jacques Sempé.


L’occasion de découvrir, à travers une rétrospective des inédits du dessinateur connu notamment pour ses illustrations du Petit Nicolas et ses publications régulières dans des journaux français ou étrangers (Paris Match, New Yorker…). 

Beaucoup connaissent le travail de Jean-Jacques Sempé grâce à ses albums ou ses publications régulières dans différents journaux français ou étrangers. Peu savent que des centaines de dessins inédits demeurent dans les cartons de son atelier qui permettent de reconstituer l’étonnant parcours d’un travailleur opiniâtre.

Un extrait de la page de "Sud Ouest Dimanche" du 29 mars 1959.

Des griffonnages sur les papiers à en-tête de son employeur, courtier en vins à Bordeaux en 1950 aux premières ébauches signées DRO publiées dès 1950 dans Sud-Ouest, des premiers dessins signés Sempé dans Sud-Ouest Dimanche à la naissance du Petit Nicolas dans Moustique, journal belge, de a chronique hebdomadaire dans L’Express ou Paris-Match aux dessins récents encore inédits, cette exposition permettra de suivre le cheminement d’un talent qui se révèle et s’affirme au fil des ans.

Peu à peu, le trait sec et rugueux gagne en précision, en fluidité. Les gags habiles des débuts laissent place à un souci constant des détails et des décors. 

Observateur déconcerté et amusé du monde qui l’entoure, le dessinateur en vient à ausculter, mine de rien, l’âme humaine en se jouant de la disproportion des situations, des rôles, des propos ou des pensées que tiennent ses personnages. 

Dessin de "Raoul Taburin"

Au désir de faire rire de ses débuts, Sempé préfère peu à peu faire sourire. En maniant la litote, la prétérition et l’allusif, avec pour seul souci « de trouver la note juste », il use d’une légèreté acérée qui éblouit.

Avec près de 350 dessins originaux, dont beaucoup inédits, cette exposition d’envergure nationale permettra de découvrir l’itinéraire virtuose d’un artiste dont chaque œuvre livre une part de sa personnalité :

« Je m’en aperçois des années après : je peux dessiner une vieille dame dans la rue ou sur un vélo, et ce peut être moi de façon déguisée. Parce qu’elle porte avec elle la même incertitude que je ressens chaque matin devant ma table de travail »

Sempé en liberté, itinéraire d’un dessinateur d’humour
Du 29 mai au 6 octobre 2019
Musée Mer et Marine
89 Rue des Étrangers
33300 Bordeaux

AJOUT


Le 29 mars 1959, les lecteurs de "Sud Ouest Dimanche" découvraient les histoires de "Nicolas", un petit garçon créé par le dessinateur bordelais et le scénariste René Goscinny.

"Sud Ouest Dimanche" a donné sa chance à bon nombre de jeunes talents et a toujours fait la part belle aux dessins humoristiques. 

Yvan Le Louarn, alias Chaval, a participé au lancement de "Sud Ouest Dimanche" en 1949 et a ouvert la voie à d’autres dessinateurs du cru devenus célèbres, comme Jean-Jacques Sempé ou Michel Iturria, qui ont fait leurs premières armes dans notre publication.

Le Bordelais Jean-Jacques Sempé

Né à Bordeaux en 1932, Jean-Jacques Sempé a usé ses fonds de culottes sur les bancs de l’école David-Johnston, qui a largement inspiré le décor des aventures du "Petit Nicolas".

C’est l’une des rares évocations de son passé bordelais.

Il a quitté sa ville natale à 19 ans, en 1951, pour s’engager dans l’armée, et pour ne quasiment jamais y revenir. 

Il s’est fait adopter par Paris.

Cette même année, ses premiers dessins sont publiés dans nos colonnes. 

Dans les années 1950, Jean-Jacques Sempé rencontre un autre débutant, un certain… René Goscinny. 

Une rencontre qu’il décrit fin 2002 à un journaliste de "Sud Ouest" :

Le feuilleton hebdomadaire du "Petit Nicolas"

"Un jour, un hebdomadaire belge a besoin d’un dessin en couleurs d’un garnement. Je file chez moi, je fouille dans mes dessins, je trouve l’esquisse d’un galopin. 

Reste à lui trouver un nom. En route vers mon rendez-vous, je vois une affiche des vins Nicolas, qui est également le prénom de mon fils.

Voilà pour le baptême. René Goscinny cherchait à placer des scénarios. Je lui montre mon Nicolas, lui raconte l’école telle que je m’en souviens, les colonies de vacances, la vie d’un jeune couple avec un enfant. 

Goscinny écrivait mes historiettes. Dans le même temps, Henri Amouroux, qui s’occupait alors de “Sud Ouest Dimanche”, où j’arrivais à placer quelques dessins, nous demande quelque chose. 

On lui propose notre histoire. Le Petit Nicolas de Sempé et Goscinny était né. »

La toute première planche, « Les Aventures du Petit Nicolas », paraît le 16 septembre 1956 dans "Sud Ouest Dimanche", dans une page intitulée "Le Dimanche de nos enfants"

Le dessin n’est pas tout à fait celui que l’on connaîtra un peu plus tard. 

Il faudra attendre le 29 mars 1959 pour retrouver le vrai feuilleton hebdomadaire "Nicolas", qui animera les pages du journal jusqu’à la rentrée 1964.


Depuis, le jeune Bordelais aux traits mal assurés a fait beaucoup de chemin.

Il a travaillé pour "Paris Match", illustré 106 couvertures de la célèbre revue américaine "The New Yorker", publié des dizaines d’albums et la cultissime série de livres illustrés "Le Petit Nicolas".

Un film, une appli numérique et une expo pour ses 60 ans

Le crayon de Sempé a donné vie à d’autres personnages, tout aussi attachants que Nicolas. 

Monsieur Lambert, un homme timide et modeste, apparu dans un album en 1965, Marcellin Caillou, créé en 1969, un autre petit garçon, grand timide lui aussi, qui rougit pour un rien, ou encore Raoul Tabourin, un réparateur de vélos dans un village qui n’a jamais réussi à tenir sur une selle…

Pour ses 60 ans, le Petit Nicolas s’offre une adaptation au cinéma de ce personnage poétique, héros du livre éponyme de Sempé, paru en 1995 chez Gallimard. 

Réalisé par Pierre Godeau, avec le comédien belge Benoît Poolvooerde dans le rôle de Raoul Tabourin, le film est sorti le 17 avril dernier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire