mardi 27 septembre 2016

Ghislaine et Claude: des dessins pour ne pas tirer un trait...



Le journaliste français Pierre-Yves Schneider milite pour que l'assassinat de ses collègues Ghislaine Dupont et Claude Verlon (au Mali en 2013) ne reste pas impuni.

Il est à la recherche de dessins pour une exposition, fin octobre, à la Maison des Journalistes (voir ci-dessous) et a déjà notamment les contributions de Pétillon, Willem, Wosniak et Faujour.
Dessin de Plantu publié dans Le Monde en novembre 2013.

À la veille de la date anniversaire de l’assassinat de Ghislaine Dupont et Claude Verlon, envoyés spéciaux de RFI (Radio France Internationale) à Kidal au Mali le 2 novembre 2013, l’association Les Amis de Ghislaine Dupont et Claude Verlon présentera une exposition publique de dessins réalisés à cette occasion par des caricaturistes.

L'association des Amis de Ghislaine et Claude a été créée début 2014 afin d'agir aux côtés des familles et des parties civiles en faveur de la vérité et la justice pour ce double crime exécuté pour des mobiles et dans des circonstances toujours indéterminées. 
La Maison des journalistes (MDJ) est une association loi 1901. Unique au monde, elle accueille et accompagne des journalistes contraints de fuir leur pays pour avoir voulu pratiquer une information libre.  
Il s’agit d’un lieu de résidence provisoire pour ces exilés, professionnels de l’information, un endroit pour se reconstruire et continuer la mobilisation en faveur de la liberté d’expression et la liberté de la presse. 
En mémoire de Ghislaine et Claude mais aussi comme simple citoyens , il s'agit de lutter contre le silence et l’oubli et de s'adresser à l'opinion publique avec l'aide d'autres amis et parmi eux aujourd'hui des artistes et caricaturistes. 
Cette exposition sera évolutive. Elle sera aussi visible sur le Web, puis sera être présente lors de diverses manifestations à venir en France, en Afrique et ailleurs. 
Plusieurs grandes signatures de la presse internationale ont dores et déjà accepté de s’engager à nos côtés. Et la porte est ouverte à tous les dessinateurs de tous horizons qui souhaitent nous rejoindre. A la condition de faire vite et si possible de nous envoyer leurs réalisations (libres de droit) avant le 8 octobre. 
Trois ans après les faits, alors que ni les assassins ni les commanditaires n’ont été arrêtés et que les circonstances de la tragédie sont toujours aussi troubles, la situation sécuritaire du nord Mali ne peut excuser ni l’absence d’enquête judiciaire sérieuse, ni l’immobilisme des autorités françaises et maliennes, ni l’indifférence ou le silence des médias sur ce dossier. 
Merci pour vos dessins et pour que ce message soit diffusé le plus largement possible à l’occasion du 2 novembre prochain qui est aussi la journée internationale pour la fin de l’impunité pour les crimes commis contre des journalistes.

Ghislaine et Claude: des dessins pour ne pas tirer un trait... 
Exposition présentée à partir du 27 octobre 
Maison des journalistes 
35 Rue Cauchy, 75015 Paris

Contacts: 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire