mercredi 6 novembre 2019

« Siné Madame » en situation précaire




Le numéro 6 de Siné Madame est peut-être le dernier. Nous pourrions vous expliquer, en utilisant la novlangue des banquiers, que « le mensuel n’a pas trouvé son public ».

Comme le journal ne simule pas, on va l’écrire clairement : Siné Madame n’a pas le succès espéré. L’été fut florissant. L’automne est défaillant. En gros, comme les feuilles, on se ramasse.

Bien sûr, on aurait pu vendre la couverture à une marque de tampons hygiéniques. On aurait pu enduire nos pages de produits de beauté. Cela nous aurait permis de gagner de l’argent.

Eh non, Siné Madame n’est ni absorbable, ni achetable. Sauf par ses lectrices et lecteurs, avec qui nous partageons le goût des articles et dessins satiriques, l’envie de rire, de se moquer, de s’informer. Vous seuls faites vivre le mensuel volontairement, sans pub, sans investisseurs, sans mécènes.

💪 Surtout, ne désespérons pas ! On va se battre sans complexes. Parce qu’on n’est jamais à l’abri d’une bonne surprise. Si les ventes sont à nouveau au rendez-vous, on continue, évidemment. Pour l’occasion, envoyez-nous vos critiques, vos suggestions, vos souhaits, pour que nous les prenions en compte. Et si la cata persiste, on trouvera une autre solution. Peut-être un trimestriel.

EN KIOSQUES !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire