samedi 13 septembre 2014

« Topor, dessinateur de presse »

Sur le site des Cahiers dessinés.




Tout a commencé en juillet 1958, lorsque paraît en couverture de la revue Bizarre un dessin énigmatique. Son auteur, alors parfaitement inconnu, ne passe pas inaperçu. Rapidement, il parvient à publier ses œuvres étranges, d’abord dans Arts, Hara-Kiri et différentes revues marginales, puis dans la « grande presse ». Sa notoriété ne fait que grandir. Il devient un auteur protéiforme et boulimique, un personnage public, s’adonnant à la littérature, au théâtre, au cinéma, à la chanson, exposant dans les galeries d’art, participant à des émissions télévisées. 

Dans la presse, Topor se donne sans compter, car à ses yeux un journal a autant de valeur qu’un musée, un film ou un livre d’art. Plus le journal se veut libre, plus Topor en abuse ; plus il est ordinaire, plus Topor est extraordinaire. Pour autant, ses dessins ne seront jamais « populaires ». Ils provoquent souvent le malaise et l’incompréhension — ce qui les rend d’autant plus admirables. 
Topor, dessinateur de presse est le premier livre consacré exclusivement à ses interventions, quarante ans durant, dans les revues, quotidiens et magazines plus ou moins confidentiels du monde entier. On y retrouve toute sa virtuosité, son humour panique, sa violence métaphysique, son génie singulier.

Roland Topor, est né le 7 janvier 1938 dans le Xe arrondissement de Paris. Il est mort le 16 avril 1997. Il a entre autres collaboré au New York Times, à L’Enragé, à Elle, au Canard enchaîné, à Die Zeit, au Corriere della sera, au Monde, à L’Express, au Nouvel Observateur et au Fou parle. Il compte parmi les artistes majeurs de la fin du XXe siècle, et ses œuvres sont régulièrement exposées et rééditées.

Topor, dessinateur de presseRoland Topor
Préface de Jacques Vallet
Texte d’Alexandre Devaux
Beaux Livres-Albums

Date de parution : 02/10/2014
Format : 17,5 x 23,5 cm
368 p.
35.00 €
ISBN 979-10-90-87525-8

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire