mardi 30 août 2016

St. Just-le-Martel 2016: Hommage à Siné

Sur le site du Salon.


Le 35e Salon International de la Caricature, du Dessin de presse et d'Humour de St. Just-le-Martel présente, du 1er au 9 octobre, une exposition d'originaux de Siné et un hommage des dessinateurs de Siné-Mensuel.

Maurice Sinet, alias Siné, est un dessinateur et caricaturiste politique français né à Paris le 31 décembre 1928. Ayant grandi à Paris, séparé de son père biologique condamné à plusieurs années de travaux forcés, il développe une certaine critique envers l’État et la Justice. 
À 14 ans, il entre à l’Ecole Estienne et y étudie le dessin et la maquette. Chanteur de cabaret la nuit, il finit par tomber « amoureux » des dessins de Saul Steinberg, un illustrateur américain. Il décide alors de faire de sa passion son métier. Son premier dessin parait dans France Dimanche en 1952. Dès l’année 1955, il reçoit le Grand Prix de l’Humour Noir. 
Il passe par la rédaction du journal L’Express, au sein duquel il rédige le « débloque-note », qui indigne beaucoup de lecteurs. Il quitte le journal en 1962 et crée son mensuel Siné Massacre. Il n’hésite pas à y exprimer ses opinions d’anticolonialiste, antisioniste ou encore d’anticapitaliste. 
Après plusieurs collaborations diverses et variées, il rejoint Charlie Hebdo en 1981. Durant ces années au sein du journal, les polémiques s’enchaînent. La plus connue reste celle de l’année 2008, lorsque Siné publie une chronique sur Jean Sarkozy considérée comme antisémite. Il est renvoyé de Charlie Hebdo officiellement pour ces raisons, mais officieusement pour des désaccords éditoriaux selon Siné lui-même. 
De nombreuses réactions, qu’elles soient en faveur ou non du dessinateur, se feront entendre. Siné comparait alors devant le tribunal de grande instance de Lyon pour « incitation à la haine raciale » et est finalement relaxé. Charlie Hebdo sera condamné à verser 90 000 euros de dommages et intérêts à Maurice Sinet pour rupture abusive de contrat. 
Depuis, le dessinateur controversé a sorti son propre hebdomadaire satirique, Siné Hebdo (2008), en collaboration avec Guy Bedos, Philippe Geluck ou encore Michel Onfray. Mais le journal stoppe sa publication le 28 avril 2010, faute de rendement. Puis, avec sa femme, il sort Siné Mensuel en 2011, le magazine rencontre son public. 
Maurice Sinet s'est éteint le 5 mai 2016, à Paris, à l'âge de 87 ans.

AJOUT

Aucun commentaire:

Publier un commentaire